<iframe src="//www.googletagmanager.com/ns.html?id=GTM-M4TVN3" height="0" width="0" style="display:none;visibility:hidden"></iframe>
La céramique qui offre chaleur et confort

La bicuisson: des couleurs et des décors, nets et précis

Une double cuisson, la première pour le support et la seconde pour l'émail, intéresse le carreau obtenu à travers ce processus technologique particulier. Ce type de céramique présente comme avantage des couleurs particulièrement affirmées et offre aux créatifs plus de liberté, car elle parvient à donner à la surface des nuances aux effets esthétiques d’une certaine complexité.

Il s’agit d’une céramique principalement utilisée pour le carrelage d’intérieur.
Elle donne une touche de style aux espaces cuisine, salles de bain et de séjour, personnalise les environnements et s’intègre aux éléments architectoniques présents.

Bicuisson et caractéristiques techniques

"UNI EN 14411 (ISO 13006) - BIII (Appendice L) GL"
La bicuisson est obtenue à partir d’argiles provenant de carrières privées et de chamottes, broyées à sec, opportunément mélangées, humidifiées et pressées par des presses hydrauliques.
La cuisson du support est exécutée par cycle rapide dans des fours à rouleaux à une température d’environ 1100°C.
Après l’émaillage du biscuit, on procède à la cuisson du produit vitrifié au four à rouleaux à un étage, à environ 1 030°C. On obtient ainsi des carrelages dont la charge de rupture à la flexion est en moyenne de plus de 15N/mm2, conformément à la norme UNI EN ISO 10545-4, et présentant un taux d’absorption d’eau dépassant les 10 %, classés dans le groupe BIII (GL) conformément à la norme UNI EN 14411.

Cette catégorie de produit présente des retraits en cours de cuisson pratiquement nuls. Cette constance dimensionnelle se traduit par une facilité de pose considérable.

Téléchargement des caractéristiques techniques

Comment poser une bicuisson?

Les carreaux en bicuisson peuvent être indifféremment posés avec des colles ou des mortiers-colles à base de ciment. Le mouillage avant la pose est rigoureusement à proscrire si l’on utilise des colles à base de résines acryliques ou vinyliques, et des colles à deux composants à base de solvants organiques.

Sur les grands formats, il convient d’adopter le système de pose du double encollage et prévoir, pour de vastes surfaces, des joints de dilatation appropriés qui ne devront pas être espacés de plus de 4 à 5 mètres l’un de l’autre.

Nous reportons ci-après les conditions de pose à éviter, qui pourraient générer des problèmes:
Pour la pose sur béton armé ou sur un enduit qui ne serait pas encore sec, laisser sécher au moins une semaine pour chaque centimètre d’épaisseur.
Pour une pose sur des éléments en maçonnerie, il est conseillé de ne jamais dépasser les 4-5 mm d’épaisseur de colles-mortiers.
Pour une pose sur des supports flexibles (type Placoplatre, panneaux polymériques, etc.) qui peuvent être à l’origine d’une instabilité du carreau, il est conseillé de ne pas dépasser les 2-3 mm d’épaisseur de colle-mortier et d’utiliser des produits de la catégorie C2 ou D1.
Pour une pose sur surfaces en maçonnerie imperméabilisées, qui bloquent l’évacuation de l’humidité, il est conseillé de ne pas dépasser les 3 mm d’épaisseur de colle-mortier et d’utiliser des produits de la catégorie C2 ou D1. Eviter de poser le carrelage sans laisser de joint là où le carreau subit directement les contraintes dues à la dilatation.



To browse ImolaCeramica website, you need the latest IE internet browser (9 or higher) for your system. Upgrade it now:
http://windows.microsoft.com/en-us/windows/home